Passer en version mobile du site

Chargement en cours ...

Sts-Joseph et Antoine de Padoue à Haut-Bois

Adresse :
5340 Haut-Bois
Coordonnées géographique : 50,431:5,074
Informations supplémentaires :

Tous les documents qui suivent proviennent de la brochure éditée à l’occasion du centenaire de l’église. Ils nous ont été transmis aimablement par Monsieur Ch. Legrand, Président de laFabrique d’église de Haut-Bois. Nous l’en remercions vivement.

Notons que l’église vient d’être rénovée en cette année 2014.

Haut-Bois : L'église et la sculpture de Xavier Rijs (2009)Haut-Bois : L’église et la sculpture de Xavier Rijs (2009)

Le projet de construction d’une église à Haut-Bois, appelé anciennement Haute Commune, a été lancé en 1867. C’est en effet à cette époque que les habitants de Haut-Bois, soutenus par ceux des Hautes Arches, de Reppe et de Brionsart, menèrent campagne pour obtenir leur propre édifice religieux et ne plus dépendre de Haltinne, difficile d’accès pour les moins jeunes. Le ciel les exhaussa puisque de généreux donateurs, le sénateur Théophile Finet et son épouse, financèrent l’entièreté du projet et en firent donation à la Fabrique d’église en 1912.

Théophile Finet est né à Couillet le 17 juillet 1837 et est décédé à Courrière

Théophile FinetThéophile Finet

le 18 juillet 1910. Il est le fils de François, Joseph Finet, journalier et d’Hentiette Parent.

Un monument leur est dédié derrière l’église ainsi qu’une plaque commémorative au fond de l’église. Dans une allégresse non dissimulée, la bénédiction de la première pierre eut lieu en 1902 et la construction terminée en septembre 1904. L’église, d’abord considérée comme chapelle, est dédiée aux Saint Joseph et Saint Antoine de Padoue et est de style néo-classique. Son clocher est agrémenté de deux cloches portant les doux noms de leur marraine, Joséphine et Philomène. Ces cloches subirent le sort de beaucoup de leurs consœurs lors des deux conflits 1914-1918 et 1940-1945 et furent

L'église de Haut-Bois et l'arbre mortL’église de Haut-Bois et l’arbre mort

réquisitionnées pour en faire des armes. En 1930, en l’honneur du centenaire de la Belgique, fut planté sur le parvis de l’église le hêtre pourpre qui, malheureusement, n’a pas résisté aux traitements modernes d’herbicides et autres poisons. Un projet de sauvetage artistique a été réalisé à l’occasion du centenaire de l’église. À la belle époque s’y déroulaient des processions grandioses et ferventes auxquelles participait activement un nombreux public qui évoluait sous les dais de Sainte Barbe, de Saint Antoine et sous les nombreuses bannières de l’Enfant Jésus, de la Sainte Vierge, de la Sainte Famille, le tout agrémenté de la fanfare, des semeuses de fleurs, des petits bergers et bergères. Malgré les affres du temps, le hameau, qui se développe autour de son église, vit harmonieusement, bercé au fil des heures et des événements par Joséphine et Philomène.

Accessible aux personnes à mobilité réduite
Possède une boucle magnétique pour les malentendants
Dernière mise à jour le 10 avr. 2017

Exemples de recherches : tournai, liège samedi, 1000 paques, 25-12 namur

Si vous ne trouvez pas d’horaires de messes cliquez ici.